Blog Voyage

Partir vivre à l’étranger : comment sauter le pas ?

Partir vivre à l’étranger : comment sauter le pas ?

Pour moi, ca n’a pas été facile… Émotionnellement c’était les montagnes russes ! Un projet Erasmus : comment j’en suis arrivée là ?

 

Quel profil pour partir à vivre seul à l’étranger ?

La base pour partir sereinement vivre seul : c’est d’en avoir envie !

En effet, il faut sentir cet engouement à vouloir partir et ne pas subir la décision, le risque étant de vivre un réel déchirement de quitter la terre chérie sur laquelle tu as toujours vécu avec tes proches.

Partir c’est être prêt à changer de pays, ne pas pouvoir voir ses proches dès que l’on en a envie, et perdre ses petites habitudes… Mais ce ne sera que partie remise sur le nouveau pays qui t’accueillera ! Là, il sera question de décvourir une nouvelle culture si tu pars dans un pays ou la langue est étrangère par exemple, c’est donc apprendre ou développer une nouvelle langue, vivre avec de nouvelles habitudes, du décalage horaire mais surtout :

  • De nouveaux amis (qui deviendront très vite ta nouvelle famille ! Car tu verras, les relations se nouent encore plus intensément en Erasmus !)
  • Un nouveau chez soi (et pour moi, ça a été aussi passez d’un appartement seule à la colocation avec 3 autres étudiants internationaux)
  • De nouveaux QGs (de nouveaux lieux incontournables que tu vas vite adopter et ne plus vouloir quitter)
  • Un nouveau rythme/mode de vie (et parfois : un changement radical !)

Poursuivre son semestre à l’étranger

Pour partir à l’étranger, il faut déjà voir avec ton école si celle-ci est partenaire du programme : en général, toutes les écoles publiques et universités le sont. Erasmus + études  n’a pas été une évidence à la base. Je souhaitais « pourquoi pas » vivre une expérience internationale pour changer un peu d’air de ma petite vie bordelaise et la question s’est alors posée à ce moment là.

Mes démarches ont dont été :

  • Confirmer que le partenariat avec notre école et le programme Erasmus était toujours d’actualité
  • Récupérer la liste des destinations possibles avec mon école (car toutes les écoles n’ont pas les mêmes partenariats avec les pays !)
  • Constituer mon dossier de motivation Erasmus sur 3 choix de destinations
  • Créer mon contrat d’études Erasmus à l’étranger afin de récupérer les ECTS (crédits diplômant) pour sur (car ce serait bête de ne rien valider, autant partir voyager d’office dans ce cas !)
  • Confirmer mon dossier auprès des relations internationales de mon école
  • Effectuer ma demande de bourses
  • Valider la demande avec les relations internationales de l’université d’accueil et de l’université mère.

Et après ça… chercher une colocation !

Faire le programme Erasmus se concrétise donc : me voilà étudiante internationale !

A savoir : Erasmus et « Erasmus + (stage ou étude) » c’est la même chose ! 

 

Quel temps faut-il pour organiser le projet ?

Erasmus est un programme qui demande du temps. Il m’a fallu environ 4 mois pour finaliser mon dossier, de la demande à la réception de la lettre d’acceptation de l’université d’accueil.

 

Ce n’est qu’après avoir reçu cette lettre d’acception que tu peux faire ton dossier de demande de bourse mobilité que l’on appelle AQUIMOB.

 

Tu pourras retrouver plus en détail chaque point évoquer dans les étapes de constitution d’une demande Erasmus dans d’autres articles !

 

Alors, prêt à lancer ton dossier ?

 

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *